• Accueil
  • > Une chanson… un souvenir 4

Une chanson… un souvenir 4

On est bien peu de chose: Françoise Hardy 

photos0185.jpg

Mon journal intime dans lequel j’ai mis mes premiers émois il ya de celà 33 ans 

Qui de nous, surtout les filles n’a pas tenu un cahier de souvenirs ou un journal intime qui abrite nos pensées les plus secrètes  celles qu’on n’osait pas avouer et pourtant  Dieu qu’elles étaient candides!!! C’était notre jardin secret qu’on cultivait avec amour et où l’on déposait pour laisser fleurir nos histoires d’amour naissantes, nos chagrins de coeur et nos projets de rébellion contre l’autorité parentale. Mon journal intime que je garde toujours depuis 33 ans, et que je relis avec beaucoup de tendresse mêlée au plaisir de retrouver un peu de ma candeur de jeune adolescente très fleur bleue, je rêvais de mon prince charmant au rythme des chansons françaises et des slows anglais des années 70, et début 80. Les dédicaces du « concert des auditeurs » de Faïka, les émissions nocturnes de Faïza Ghachem ou les chansons engagées tellement prisées et si bien présentées par Notre Cher Habib Belaïd  » Cheikh Limam, Marcel Khalifa et le superbe Maxime Leforestier, entre autres ». Je participais avec mes poèmes aux émissions de Habib Belaîd, et même qu’une fois j’avais été invitée par lui pour participer à son émission radiophonique en direct du vendredi. Peut être se souvient il d’une jeune fille de 16 ans aux cheveux longs et clairs en robe rouge?!  

Et c’est en souvenir de ce journal intime que je propose cette chanson qui m’a inspiré un poème Complainte à Une Rose  que j’ai écrit à l’âge de 17 ans quand je signais mes écrits de mon pseudo avec au bout une marguerite très années 70… de cette époque je garde encore dans mon écriture mes ronds sur les (i)…

 

Aux plus beaux yeux bleus du monde 

yeuxbleus.jpg 

En souvenir de toutes les années où en plongeant dans la mer de tes yeux j’ai nagé sans trop savoir où les vagues allaient me transporter, j’ai parfois nagé à contre courant et pendant longtemps, j’ai égaré ma route et perdu mon étoile. Mais dans tes yeux il y avait une lueur qui me disait qu’un jour je retrouverai mon rivage pour te retrouver toi mon vrai port d’attache.  

 

 

 

amour.gif 

Michel fugain: une belle histoire.

Une chanson qui m’a fait longtemps pleurer en l’écoutant passer sur la chaîne internationale de radio Tunis  

En souvenir d’un certain été 72 au Kram, lorsque cette banlieue était encore à la mode. Le Glacier « Cacciola », lieu de rencontre de tous les frimeurs où se nouaient les amourettes de vacances, les regards furtifs qu’on se lançaient dans le dos des fréres et autres gardiens des jeunes filles de bonnes familles. Le cinéma en plein air où l’on a eu notre premier baiser volé, insouciants des images qui défilaient de « Borsalino and co »., « la fille Ryan » ou encore de « Love Story » et les danses endiablées sur les chansons de joe cocker dans le film documentaire de « woodstock », les tresses à l’indienne, les jupes courtes à grosses fleurs tendance hippy, « peace and love », les promenades en bikini sur la plage sous les regards ignorés des dragueurs. Et puis tout s’arrête sur ordre du pater!!! on vient de demander la main de la soeur ainée et la sentence est tombée: tout le monde plie bagage pour rentrer à la nouvelle Ariana. Du haut de mes 13 ans j’ai crié fort contre cette injustice: l’une qui se tape un fiancé et l’autre qui se trouve privée de ses vacances et surtout de son amour de vacance, mais bon heureusement que a3chiri qui était aussi de mon quartier n’a pas tardé à me rejoindre. Donc voilà pourquoi pendant longtemps, je pleurais quand j’entendais cette chanson!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 nawaraahnina.jpg 

                       Une chanson... un souvenir 4 wma          Nawar Ahnina  Lotfi Bouchnak.wma

 

Waqtilli ken Leklem laya wel ma3na Alya, en souvenir d’une tranche de ma vie  

7 Réponses à “Une chanson… un souvenir 4”

  1. ammouna dit :

    pourquoi la ménopause ne touche pas les hommes??

    Parce qu’ils restent coincés à l’adolescence…

    Qu’est-ce qui fait que les hommes courent toujours après les femmes,
    sans aucune intention de se marier ?

    La même raison qui fait que les chiens poursuivent les voitures sans
    pour autant avoir l’intention de conduire.

    Pourquoi les mecs n’ont pas de règles ?

    A quoi ça leur servirait ? Ils sont en permanence de mauvaise humeur.

    je ne pense pas ce que j ‘ecris …

    A+

    Dernière publication sur ya zahratan fi khayali : QUI SUIS JE ??

  2. zahraten dit :

    Hadhi ghnaytek tok3id dima ghnaytek , fikoul zman ou kol
    makan !

    Si cela te fait plaisir continues à te rappeler que des bons moments !

    On ne peut pas oublier!!!!!!!

    Sois heureuse et je t’offre deux belles chansons que j’aime beaucoup
     » Il faut savoir » de C. Aznavour
    « Non rien de rien, je ne regrette rien  » d’Edith Piaf

  3. ptitbeurre dit :

    @ ammouna: Waooo!!! super j ai visite ton blog et je suis tres heureuse que tu te sois enfin decidee, je suis sure que tu vas nous surprendre avec tes notes alors bienvenue parmi les bloggeurs.

  4. ptitbeurre dit :

    @ zahraten, il ne manque que toi pour former le bouquet de roses de l Ariana, alors qu est ce que tu attends, d autant plus qu a juger tes commentaires tu as une tres belle plume et des idees tres pertinentes, et puis tu es d une famille de bloggeurs, alors tu n as aucune excuse.
    Je te remercie pour les chansons que tu m as dediees, et je veux te rassurer que je ne regrette rien, et que moi meme j ai su quitter la table losrque le diner a ete desservi. et maintenant je vis un beau romman et une belle histoire… hamdellah ya rabbi!!!

  5. zahraten dit :

    Ya hassra 3ala « Cacciola » et « Chez Alfred » et « Chez Bebert »!

    Ne crois tu pas que les chansons des années 70 sont éternelles ?

  6. med dit :

    bonjour tes mors sont tres touchants ils ont reveles en moi l histoire de mon premier amour, si la mort ete la cause mon destin est ainsi je vis dans un royeme que personne le vie toutes les fleurs de mon bouquet sont efanees sauf celle de mon amour reste internelle et au vie future les anges de sevenir chaque fete de naissance de cette amour me partage mes sagrains que personne ne peut les savoir et je rejuit a la fin que j etais fedele a mon amour puisse Dieu te merci amour et sa benediction settale sur ton ame fati merci a vous et a ceux qui encourajes les amoureux fedeles

  7. med dit :

    vous ete parfait

Laisser un commentaire