Un fragmant de « Love Story » dans la love story de chacun de nous!!!

Un fragmant de mireillemathieuunehistoiredamour.mp3

18798052.jpg

Aujourd’hui après plus de trente ans je revois pour la énième fois le film de Arthur Hiller « LOVE STORY », avec Ali MacGraw et Ryan O’Neal.

La première fois où j’ai vu ce merveilleux film, je ne devais pas avoir plus de 13 ans. Et comme tous ceux qui l’ont vu, j’ai versé des torrents de larmes. J’ai pleuré jusqu’à n’en plus pouvoir. J’y ai savouré avec émerveillement le premier baiser de cinéma et les mots d’amour que le bel Oliver disait à la pétillante jenny. Les filles de ma génération ont toutes rêvé de rencontrer leurs « Oliver » et les garçons leurs « jenny »!

Ce jeune couple que tout séparait mais qui par la force de leur amour, a réussi à braver toutes les convenances et tous les interdits  et qui a fini par s’unir contre vents et marées, a inspiré bien des histoires (la mienne en tous les cas). On a  tous plus ou moins pris quelque chose de ce film.

C’est la façon d’aimer de toute la génération de cette époque. Cette génération des années 60-70 qui pansait alors ses blessures de la guerre du Vietnam. Cette génération qui en sortant la tête de l’eau, a rêvé d’un monde meilleur, un monde où l’amour vaincra toutes les guerres et dont la religion aura pour seigneur un Dieu amoureux ( pour reprendre la formule de Mounir Mab). Rappelons nous le slogan qu’on clamait à l’époque de woodstock : « Faites l’amour et ne faites pas la guerre »!!!

 

 

 

Une réponse à “Un fragmant de « Love Story » dans la love story de chacun de nous!!!”

  1. La Dame de la BCD dit :

    Love story…
    Un samedi après midi avec des copains…en voyant sortir ceux de la première séance, on riait de les voir en pleurs…Pfff
    Puis, le film…
    En sortant, pas un de nous avait le visage sec…
    J’ai lu, relu le livre en poche toujours près de ma poche…
    J’ai vu, revu le film toujours avec les kleenex en action…
    La chanson entendu encore et encore…
    « Que dire d’une femme qui aime Brahms et moi… » pas certaine des mots exacts du début du livre…juste de mémoire…
    Et, voilà l’émotion qui renaît…
    Nos Roméo et Juliette des temps modernes…au moins les nôtres…
    Tendresse, mon tendre P’titbeurre.

Laisser un commentaire