• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 septembre 2007

Archive pour 12 septembre 2007

Il était une fois , un certain ramadhan…

Mercredi 12 septembre 2007

           ramadan.jpg

Le souvenir  dont je vais parler ne m’est pas inspiré par une chanson mais par l’avènement du mois de ramadan. En effet je garde en mémoire le souvenir d’un certain jour du mois de ramadan il y’a presque 17 ans, c’est une femme, en l’occurrence moi, tombée en pleurs devant une pomme rouge!

Ce ramadan là, j’étais enceinte de mon deuxième garçon  et un jour mon mari et moi étions invités chez des amis pour la rupture du jeûne.  Comme tous invités qui se respectent, nous ne pouvions pas aller chez nos hôtes les mains vides et nous avons opté pour des fruits en plus de la Khobzet fékia que j’avais moi même préparé à la maison. J’étais en pleine période de « Ou7am » et j’avais des envies bizarres, ça allait des « bananes rouges?! »(j’en avais rêvé) aux pommes vertes en passant par l’oeillet que j’avais vu dans un bac à fleur  d’une maison inconnue ou encore la « mloukhia » dont j’avais senti l’odeur chez une voisine du quartier; Même les pubs à la télé me donnaient l’eau à la bouche, je me souviendrais toujours de la pub  » Chambourcy Oh OUI! » que mon pere m’avait ramené de Paris et que j’avais caché pour ne pas en donner au reste de la famille!!! D’ailleurs les consignes étaient données pour qu’on ne me laisse pas regarder la pub sur FR2 ou sur TF1 parce que ce n’était pas toujours  évident de me ramener mes « envies » de Paris.

Alors pour revenir à ce dîner de ramadan chez nos amis, mon mari s’est arrêté devant le marchand de Fruits et était descendu choisir lui même la variété qu’on allait prendre avec nous. Et moi de mon siège en regardant les étalages je remarque la décoration méticuleuse faite sans doute par ce vendeurde fruits « tkerli et artisto ». Des pommes rouges bien astiquées étaient déposées délicatement sur des petits melons cantaloup! A la vue de ces fruits rouges et brillants je sentais l’eau me monter à la bouche. Alors sans tarder je demandais à mon fils d’à peine 5 ans d’aller dire à son père de nous acheter des pommes ce qu’il fit à contre coeur, mon mari qui avait déjà payé les fruits et s’apprêtait à sortir de la boutique , retourne m’en acheter unkilo sans trop de joie non plus. Quelle fût ma déception lorsque je découvris que les pommes achetées étaient de petites pommes jaunes et non les rouges qui m’ont fait baver!!! J’ai timidement fait remarquer à mon mari que c’étaient les rouges dont j’avais envie, mais il a refusé de retourner voir le  marchand parce que les pommes rouges étaient juste pour la décoration et il n’était pas question pour lui d’aller endemander au vendeur enargumentant que sa femme enceinte en avait envie, comme je le lui avais suggéré! J’étais dans un tel état de désespoir que mon mari bien qu’une vraie tête de turc, se résigna à aller « quémander » une pomme rouge. Le marchand de fruits m’en fit tout un paquet et refusa même d’être payé pour « une envie de femme enceinte ». Et quand enfin mon mari me mit le paquet de pommes rouges sur les genoux, j’étais si heureuse que j’ai ouvert le paquet et pris une pomme me mis à la sentir et sans comprendre pourquoi les larmes me coulaient sur les joues, je pleurais  et je ne pouvais pas me retenir. J’étais la « mechtéqa » de la famille, j’étais honteuse de moi, mais satisfaite quand même car je tenais dans mes mains mon fruit tant désiré!

Je n’oublierais jamais cet épisode de ma période de grossesse surtout que  je ne suis pas très fruits et encore moins pommes rouges!

ROMDHAN MABROUK A TOUTE LA TUNISPHERE!!!