• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 août 2007

Archive pour 6 août 2007

Meet up versus Anonymat

Lundi 6 août 2007

lemasque.bmpDés que j’avais entendu parler du Meet up du dimanche à Biwa, je me suis très vite emballée, tellement l’idée de rencontrer les blogger pour de vrai m’a semblé magique. L’invitation m’a été faite  par Ali de Khil we lil et j’ai rapidement accepté en me disant que l’expérience me tentait! j’avais même projeté d’aller avec une amie et de pas m’annoncer avant de voir si j’arrivais d’abord à reconnaître par moi même la table des blogueurs.

Mais au moment de me décider à partir vers le lieu du rendez vous, je me suis dégonflée!!! j’ai eu peur de briser cet anonymat qui a été le premier catalyseur de mon activité « blogologique ». Et si en me dévoilant et en connaissant mes auteurs et lecteurs anonymes, je perdais cet enthousiasme de me raconter ou de les lire??? Je n’aurais peut être plus cet engouement de suivre la blogshère puisque mise à nue, elle perdrait pour moi son charme énigmatique de l’inconnu, de l’imaginaire.

Écrire sans visage est pour moi, un très puissant « aphrodisiaque » de l’inspiration intellectuelle. je me donne dans mes écrits sans retenue, sans inhibitions, sans crainte de préjugés ou de méprise. Mes mots sont justes, mes émotions sont réelles et mes états d’âme sont sincères. je n’use pas d’artifices parce que je n’appréhende le regard de l’autre puisque l’autre ne me connaît pas. Mes clins d’oeil je les glisse et je m’amuse à deviner si les concernés se reconnaissent.

Écrire à visage découvert  dans un blog, surtout comme le mien où le contenu est très intimiste, objectif, personnel, c’est comme faire un strip-tease sous les feux des projecteurs. Tout est alors donné dans la lumière et il n’ y a plus aucun fantasme à en tirer. Dans un blog chacun de nous fait à sa manière son strip-tease, il danse dans son style sa danse du feu, qui n’a de charme réelle que la nuit quand les lumière sont feutrés et indirectes. Toute la beauté est dans la suggestion.

Tous les jours je passe en revue, un très grand nombre de blogs, ils y a les incontournables, les « par hasard » et les nouvelles découvertes; et tous les jours mon paysage blogosphérique s’enrichit de choses et d’autres qui me donnent cette envie d’aller piocher encore et encore dans les liens qui me renvoient à de nouvelles explorations. Mais pas une fois je n’ai lu un post où je n’ai imaginé l’auteur(e) de cette note. J’ai mis des visages et des corps sur des écrits, des mots des choix de musiques ou de photos. Et j’ai imaginé un Téméraire intello, plutôt charmant que beau, une metallic naddou grande culture et un peu grande gueule, un samsoum esprit américain mais coeur très Tunisien plutôt mignon, une Massir, assez cultivée avec un look sportif et un chouaya branché, Emna benji, une femme d’humour et plutôt BCBG, le gouverneur, je le croyais plus vieux et honnêtement, j’avais imaginé un tout autre personnage, son humour et sa pertinence mais la réalité est toute aussi agréable et connaissant le domaine de son activité je peux très comprendre le regard qu’il porte sur les choses. Je peux très bien me tromper mais j’aime ce jeu des visages. J’aime l’idée de la rencontre fortuite entre mes « lecteurs-auteur(es) » dans un restaurant, un salon de thé, un complexe commercial ou tout autre lieu publique, sans que l’on se reconnaisse. Chaque femme, chaque homme que je vois pourrait être ce blogeur(se) dont j’adore les écrits ou les critiques, ou celui ou celle qui m’a laissé un  commentaire dans mon blog.

Voilà pourquoi réflexion faite, j’ai préféré continuer le jeu (mon jeu), ce qui ne m’empêchera pas d’avoir des amitiés via msn et d’éprouver un immense plaisir à discuter ensemble!!! je pense à Ali, le gouverneur, nostra, et Caméléon qui elle aussi a déjà abordé le sujet de l’anonymat.