Ya Houcem (qaddech lia ma ktebtech ismik)!!!

scan2.jpgC’est cette chanson de Sid El Hédi Jouini que lorsque j’écoute me donne cette sensation de vide de toi. Oh oui, comme la vie me semble dépeuplée sans toi, et comme je regrette tous les moments où je n’ai pu profiter de ta présence de ta chaleur de ton grand rire que tu sais si bien communiquer à toute l’assistance. J’ai la nostalgie de nos soirées fi dar baba avec tous les copains et les amis qui riaient de tes blagues en sirotant les jus de fruits que nous préparait notre mère avec ses gâteaux tellement appréciés par tout ce monde là. J’ai la nostalgie de notre jardin, de notre « gannaria », de la chicha que nous fumions en cachette quand nos parents sortaient veiller avec leurs amis, je n’oublierais jamais quand nous chantions Ali riahi et Hédi jouini, dans notre salle de bain pour avoir l’effet echos et que nous enregistrions nos voix pour rire du résultat . Notre complicité faisait des jaloux dans notre entourage parce qu’on savait à deux, mettre en boule qui on voulait rien que pour rire un bon coup. Plus tard quand j’ai commencé à avoir de l’argent de poche pour la fac, je te donnais ta part pour le ciné et autre fas3at. Tu as été mon confident et le témoin de mes amours et plus tard de l’histoire de mon mariage. Tu as été le seul à  m’avoir soutenue dans mon Choix et tu m’as accompagnée jusqu’au bout de ma décision. Et plus tard tu as été El ektef illi nettaka a3lih  et celui vers qui je me retournais lorsque mon couple allait mal. Mais un jour Tu as décidé de partir vers une autre terre, celle que tu préférais à toutes, la Mecque. Qui aurait cru que je ne te reverrais plus mon frére adoré et que la bas  tu avais élu domicile pour l’éternité. Allah Yarhmek Ya Houcem Khouya… ama ken ta3ref  ya oukhay qaddech qaddech qadddech metwahchetek!!!

8 Réponses à “Ya Houcem (qaddech lia ma ktebtech ismik)!!!”

  1. Azouaw sou mendilawragh dit :

    que pourrais je dire devant tant de charge émotionelle tu as cette capacité de te dédoubler de te voir écrire ces choses fabuleuses extraordinaires, mes blessures passées ont envie de se réouvrir pour se délecter de cette écriture hors du commun; ma yhess ejjamra ken……..Rabbi yehdik.

  2. zahraten dit :

    Les mots ne peuvent decrire ce qu’on ressent ….
    Allah yerhmou wina3mou winti rabbi issabrek 9kad mhabtou !

    Inna lillahi wa inna ilayhi raji3oun !

  3. Ramy dit :

    Allah yara7mou ouina3mou, je sais ce que tu peux ressentir car moi-même j’ai perdu ma mère il y a déjà 20 ans quand j’avais l’âge de 6 ans et demie. Je n’ai pas beaucoup de souvenirs d’elle car elle était presque hospitalisée tout le temps à cause de son problème cardiaque, mais elle me manque beaucoup.

  4. Anouar dit :

    Allah yarhmou wi ynaamou. C’est la vie.
    J’ai changé dans mon blog le nom du lien vers ton blog.
    A la prochaine.

  5. Al 7askoul dit :

    Patience fa maw3idoukouma al janna!!!
    Vous êtes la soeur d’un chahid donc pas de tristesse, et beaucoup de joie, car il sera garant pour vous et vos parents le jour du jugement dernier.
    Ra7imahou Allah!

  6. zabadi dit :

    Merci infiniment à tous pour tous ces commentaires, je ne saurais rien dire de plus!!!

  7. TUNISIENDOCTOR dit :

    allah yar7mou wi na3mou
    trés émouvant ce post

  8. Azouaw sou mendilawragh dit :

    Je viens de te taguer sur http://khilweli.blogspot.com pour dévoiler tes lectures

Laisser un commentaire