• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 juin 2007

Archive pour 20 juin 2007

Halna wahwelna illi mate3jebch!!!

Mercredi 20 juin 2007

Depuis ces quelques temps, je me rends compte, en faisant mon zapping sur la blogosphère, que les notes de nombreux bloggeurs se rapportent à l’actualité très chaude qui caractérise la région du monde arabe, Notre triste Monde Arabe auquel nous appartenons. Mais ça explose de partout ! Et surtout ça explose dans ma tête ;

Je ne sais plus où nous allons comme ça avec des foyers de guerres et de tension qui n’en finissent pas de se multiplier : l’Irak, le Liban, la récurrente Palestine, des titillements en Égypte, en Syrie, au Yémen, mais qu’est ce qui nous arrive!!!! Est ce qu’un jour nos enfants verront le bout du tunnel ? Je vous avoue que j’ai peur, je ne veux pas tomber dans la paranoïa du complot, mais je sens que le mot   »Patrie » n’a plus le même sens qu’avant. Je souhaite très fort pour mes enfants que
la Patrie aura pour eux et pour les jeunes de leurs générations, le sens que lui avaient donné tous ceux qui ont fait l’histoire de notre pays aux prix de leurs vies. 

Ces quelques idées m’ont été inspirées par toutes ces tractations pour la braderie du monde arabe auxquelles, comme sous l’effet d’un hypnotique nous assistons sans bouger, Mais allez y donnez votre prix, les enchères sont ouvertes!!!!!

Lettre ouverte à des esprits ouverts 

Je t’écris à toi ma Patrie, mon seul juge

Je t’écris ma révolte et mes nuits sans refuge

Je t’écris mon désespoir et ma marche à la dérive

Je t’écris je t’aime, mais alors qu’est ce qui m’arrive !

Toi et moi c’était une belle histoire d’amour

La plus belle, l’unique la plus vraie

Une histoire qui grandissait de jour en jour

Parsemée de promesses, de rêveries et de projets

Je rêvais de te rendre plus belle que la beauté

Je te tissais de mes mains de belles nattes dorées

Pour que tu marches la tête haute, parée de ta fierté

Pour que tu sois la meilleure, pour toujours, à jamais

J’ai écrit de mon sang ton histoire glorieuse

Je t’ai arrosée de ma sueur pour que tu sois heureuse

Je t’ai présenté ma vie sans regrets, en offrande à tes pieds

Je t’ai offert mon avenir, mon présent et mon riche passé

Oh Patrie, je te pleure fort tel un orphelin

Je pleure notre amour étouffé par le chagrin

Qu’est ce qui nous arrive ? qu’ont-ils fait de toi ?

Pourquoi s’acharnent-ils à vouloir te tuer en moi ?

Mais je sais que tu m’aimes,

Et je sais que tu es la même

Mais ces ogres méchants,

Veulent à tout prix taire mes chants ;

Je le sens je le vois, ils veulent te salir

Pour me pousser à te quitter et à partir

Ils veulent te souiller de leurs mains sales

Pour que je te fuis tel un prisonnier en cavale

Patrie, Patrie, je te sens faiblir, je te sens humiliée

Et moi j’ai l’âme meurtrie et mon cœur est brisé

Mais non patrie ! Relève ta tête, reprends ta fierté

Tu n’appartiens qu’aux justes et à tes dévoués

Ces ogres méchants mourront de leurs saletés

Broyés par les remords pour leurs crimes inavoués

Mais mon amour pour toi, c’est pour toujours, pour l’éternité

Patrie Patrie, Ne l’oublie donc Jamais.

Fugacités 2

Mercredi 20 juin 2007
  1. je vous laisse deviner qui a dit à André Gide (pour faire plus facile): « J’ai mis mon génie dans ma vie, je n’ai mis que mon talent dans mon oeuvre. » On comprend alors pourquoi il ya des gens qui ne savent pas faire la distingtion entre réussir dans la vie et … réussir sa vie.
  2. Qui a dit : Une femme qui aspire à être l’égale de l’homme, manque d’ambition.
  3. Ce en quoi je crois trés trés fort : Si tu différes de moi, loin de me léser, tu m’enrichis.
  • Soyez économe de votre mépris, il y a beaucoup de nécessiteux. (Aux commentateurs anonymes insultants… salut!!!) ou encore,
  • La mechanceté lui venait de l’impossibilité biologique de s’éprendre du bonheur
  • La perfidie et la méchanceté sont seules armes des faibles, parfois, des médiocres toujours.
  • Le Chemin est écrit, encore faut il savoir lire les panneaux.
  • La simplicité première marche de l’intelligence.
  • Un Sujet, un verbe, un compliment= c’est le tiércé du discours officiel trompeur.
  • Le compliment est une épreuve pour celui qui le fait et pour celui qui le reçoit: le premier éprouve une jalousie féroce, l’autre s’il est lucide, en vit tout le malaise.

Réponses

  1. 0scar Wilde
  2. Rosa Luxembourg
  3. Saint Exupery

Ward Ariana

Mercredi 20 juin 2007

lorsque j’avais mis sur mon blog la bande originale du film de Ferid Boughdir « un été à la Goulette » chantée par Lotfi Bouchnak, j’avais pensé surtout à Jacob Lellouche dont le blog est une déclaration d’amour de tous les jours à sa ville natale. Et ces gens là, moi j’adore.

Moi qui ai vécu toute mon enfance et mon adolescence  jusqu’à mon  mariage à
la Nouvelle Ariana, j’ai pour ma ville et ses originaires le même amour, même si maintenant hélas, beaucoup de choses ont changé. Je garde toujours une profonde nostalgie de ma ville d’enfance où j’ai vécu mes plus belles années d’insouciance et de jeunesse épanouie . D’ailleurs même après mon mariage,  je ne me suis pas trop éloignée de Dar Baba fi ariana ejdida.

 Les villes qui ont une histoire sont toujours attachantes parce qu’elles racontent notre histoire, une tranche de notre vie: le premier vélo, la premier amour, la première amie intime, la première savonnade après le premier rendez vous en cachette avec weld el houma ( souvent c’est le copain du frère) etc .

Je voudrais vous relater une anecdote qui m’était arrivée il y a quelques années déjà et j’espère que Tonton Jacob et Zahratan la liront. Un Jour que je venais rendre visite à mes parents, alors que j’arrêtais ma voiture devant Dar baba ( je préfère à « chez mes parents » pour des raisons sentimentales et dar baba rend plus l’émotion dont un tel endroit est rempli). Donc Dar Baba qui est sur l’avenue principale de le Nouvelle ariana (ariéna ejdida), j’apérçue un couple la quarantaine bien sonnée avec une jeune fille de 14, 15 ans qui regardaient notre maison et qui semblaient chercher quelque chose. Moi même j’avais mon fils (encore enfant à l’époque) avec moi. Je me suis approchée d’eux et j’avais demandé s’il cherchaient une adresse et si je pouvais leur être utile? Le Monsieur très courtois me demanda alors à qui appartenait celle villa? Ben, à mes parents lui répondis je. Ah! très bien, mais vous savez cette maison c’était aussi celle de mes parents et j’y ai passé toute mon enfance jusqu’à ce que ma famille la vende et votre père l’achète. Je n’avais jamais vu cet Homme qui était devant moi les yeux embués de larmes. Je lui demande alors: vous êtes le Fils Zembris? ses Yeux s’illuminérent: oui oui! vous me reconnaissez? A vrai dire non, mais je sais que ma famille avait acheté cette maison à la famille Zembris, il y a plus de 30 ans( à l’époque) en 1967.


Je lui avais demandé d’entrer puisque de toute façon il était bien chez lui. Le fils Zembris était ému aux larmes de voir que malgré les travaux que mon père avait fait dans la maison, la villa avait gardé en gros son architecture d’origine. Je l’avais invité à faire un tour à l’interieur et c’est avec une voix très émue qu’il avait fait la visite guidée de la maison de son enfance à sa petite famille. C’étaient alors les:  » c’est là que je me cachais quand je faisais une bêtise et que papa voulait me frapper », c’est là que maman nous obligeait à faire la sieste quand papa dormait, c’est là que je rangeais mon vélo, c’est sous cette arbre (un immense amandier) qu’ avec les cousins on jouait aux Qloub el mechmech etc » 

Et ça n’arrêtait pas, nous en étions très touchés ma famille et moi. Nous les avions invités à boire de la citronnade et des gâteaux faits maison et on avait continué notre après midi nostalgique.

Et alors que nos « invités suprises » prenaient congé de nous, je regardais le fils Zembris et je lui dis:  » vous savez maintenant que vous êtes là, vous allez enfin payer toutes les factures d’éléctrécité que nous avons payées à votre place depuis que vous êtes rentrés en France ( mon père n’ayant jamais changé le compteur de la steg à son nom, nous recevons donc et  jusqu’à ce jour la facture au nom de Mr Zembris). Bien sûr tout le monde a rigolé un bon coup et nos co-locataires sont repartis comme sur un nuage après ce petit pèlerinage.

Le plus touchant dans toute cette histoire, c’est cet attachement sentimental aux lieux qu’ont certaines personnes et j’en fais partie.

Ps: je voudrais m’excuser auprés des Zembris si le nom est mal écrit, et leurs dire par la même que depuis la dernière visite l’éléctrécité n’est toujours pas payée . Merci d’envoyer le chèque  

Gaza: A qui la faute?

Mercredi 20 juin 2007

Cette note m’a été inspirée par le vote de « Citizen » sur « Qui est selon vous le responsable des derniers événements qui ont eu lieu dans la Bande de Gaza ? »

Il est incontestable que aussi interne et palestino palestinien que ces évènements semblent être, la géopolitique de cette région dépassent et depuis belle lurette déjà les frontières de la Palestine pour s’inscrire dans l’international. C’est pourquoi la première démarche à suivre est d’appréhender ces évènements comme une succession d’attitudes qui obéit à une logique de réalisation d’ambitions et d’ojectifs ou de contrer une menace à des objectifs ambitionnés.

Pour pouvoir répondre à la question de savoir à qui incombe la responsabilité de cette crise dans la bande Gaza, il faut peut être  commencer par définir les partenaires de cette crise (internes et externes) et aussi l’intégrer dans une problématique de situation régionale et même de relations internationales.

Selon François Thual, Drecteur Adjoint de l’IRIS, lire une crise, je le cite: « implique un va et vient entre trois niveaux de causalités:

  • La situation: pourquoi, hier ou avant hier, telle action militaire ou diplomatique a été entreprise.
  • La conjoncture: identifier les motivations et les ambitions de chacun des partenaires de la crise.
  • La structure: mise en perspective de ces causes sur les longues durées de 10, 20 voire même 50 ans.

Mais la vraie réponse n’est décriptible que si l’on sait dépasser le discours officiel pour identifier les intentions réelles des acteurs internationaux.