Un livre qui m’a plu

Fugacités de Jacques Chancel; ed. Plon; 225 p; 2001.

C’est un livre qu’on lit d’un seul trait et qui sera un bon compagnon pour préparer notre sieste, un petit quart d’heure de lecture de-stressante et le tour est joué . J’ai fait une petite compilation de ces quelques idées « fugaces »  qui m’ont plu . Le plus drôle dans cet exercice, c’est que à la lecture de ce livre, involontairement je me suis trouvée  entrain de penser à certaines personnes que ces idées me rappelaient ou des situations auxquelles elles  me renvoyaient.

Alors bonne lecture et pourquoi pas , bonne méditation!

  • L’inachevé est ce qu’il y a de plus accompli dans une oeuvre.
  • Tous les hommes meurent un jour, mais combien vivent réellement.
  • Rien de pire chez un homme que son obsession de la revanche sociale.
  • Les meilleurs de notre temps n’atteignent jamais leur but … parce que ils le dépassent.
  • Dans un échec, il y a souvent au départ, une audace qui mérite l’éstime.
  • Il rêvait du passé, il craignait l’avenir, il ne fût jamais présent (comme ça reflète l’état d’esprit du monde arabe!!!!!)
  • L’impunité qui crée les fripouilles!!!!!!!! ( j’ai fais une faute de frappe que j’ai corrigée. En omettant de taper le P voilà ce que ça a donné « imunité!!!! ».

Je vous laisse ce premier avant goût de ces  » fugacités » et si elles vous plaisent j’en ajouterais dans mes prochaines notes.

 

3 Réponses à “Un livre qui m’a plu”

  1. elgreco dit :

    t’as fait un bon choix qui dénote toute ta sensibilité et ta belle curiosité intelectuelle! Bravo

    Ce Monsieur est également Membre du CIGV : http://www.cigv-online.com

    @ Bientôt amie!

  2. Massir dit :

    j’adore:

    - Tous les hommes meurent un jour, mais combien vivent réellement?

    - Il rêvait du passé, il craignait l’avenir, il ne fût jamais présent.
    Et tu as tout à fait raison, c’est bien le monde arabe!

  3. Azouaw sou mendilawragh dit :

    L’impunité qui crée le fripouilles
    est à mon avis ce qui nous ressemble le plus depuis plus de 50 ans, cette arrogance qu’ont les gens médiocres -parcequ’impunis- qui pousse la Tunisie à ne produire que des fripouilles à n’avoir de respect que pour eux et de ne pse prosterner qu’à leurs pieds. Cela me fait penser à cette image à la limite de la vulgarité: Ne srait elle pas une « salope » qui n’aime que ceux qui lui balance des baffes (les Fripouilles) à longueur de son histoire et qui n’a aucun respect pour ses enfants les plus méritants????

Laisser un commentaire