pict0010.jpg       L’Autre et Moi 

Qu’est ce que tu as ce soir ? Et pourquoi donc ce regard noir ? 

Je lis dans tes yeux… La rage d’un homme furieux 

Je me tais… 

Je fais comme si de rien n’était Et pourtant je sais que tu l’as revue 

Et qu’avec elle, tu t’es disputé 

Je voudrais te prendre sur d’autres rivages Je voudrais pouvoir caresser ton visage 

Et te dire que malgré tous ces nuages, Je t’aime si fort et même… d’avantage 

J’évite de croiser ton regard 

Pour mieux cacher mon désespoir Et je pleure en silence 

Pour ne point t’encombrer de ma souffrance 

Je suis là, devant toi Mais c’est elle que tu vois 

Et dans ce regard absent Tu penses à elle… et je le sens 

Je voudrais pouvoir prendre ta main 

Je voudrais pouvoir apaiser ton chagrin Et te dire que malgré elle et malgré ma peine 

Je t’aime et je reste toujours la même 

Mon cœur se déchire, D’entendre ton long soupir 

Comment ne pas la haïre De la voir te faire autant souffrir ?! 

Tu as l’air brisé 

De ne plus te sentir aimé Oh, je sais le mal que cela peut faire, 

Pour vivre moi moi même ce même enfer 

Je voudrais te crier de me regarder Je suis toujours là à encore t’aimer 

Malgré ta trahison et malgré ce poison

Tu restes l’homme de toute ma passion.     

Une réponse à “”

  1. Heliodore dit :

    « personnel et confidentiel », tel est le titre du film …

Laisser un commentaire