Parlons un peu de « Blogologie »

En parcourant aujourd’hui quelques blogs tunisiens, j’ai eu comme un petit pincement au coeur. En effet les commentaires faits à propos de la journée « blogons pour le Maghreb » si le nom n’est pas juste c’est en tous les cas l’idée, m’ont quelque peu déçue. Moi qui suis une nouvelle venue dans la blogsphère, des commentaires injurieux ou qui manquent de respect aux autres, me font peur. Je suis de ceux qui croient dur comme fer, que même si je suis pas d’accord avec tes idées je me batterai à tes côtés  pour t’aider à  avoir la liberté de les exprimer. Et cette blogshère est sans doute le meilleur espace où nous pouvons nous exprimer et débattre dans le respect des libertés de chacun de nous, où le mot TOLÉRANCE tellement galvaudé ces derniers temps reprenne enfin son vrai sens. 

4 Réponses à “Parlons un peu de « Blogologie »”

  1. 3amrouch dit :

    merci pour ton passage.
    j’aime bien ton blog.
    bonne continuation chere petit-beurre

  2. Massir dit :

    Tu vas être décue: des insultes, tu vas en voir, ou plutôt en lire!!!!!!

    J’ai essayé de répondre à ton mail, mais j’ai eu un message « Undelivered Mail Returned to S… ».

    Voici donc mon mail:

    Bonjour,

    C’est peut-être mon coté petite fille, mais j’adore les belles histoires d’amour, donc, tous mes voeux pour la tienne.

    J’ai acheté ce livre pour comprendre le comportement d’une ex-amie qui avait voulu me manipuler, et qui n’y a pas réussi, Dieu Merci.

    Son histoire et ce livre m’ont inspiré cette note:

    http://massir.blogs.psychologies.com/mon_massir/2007/02/la_prdatrice.html

    Je ne sais pas si tu l’as lue, mais je n’y exagère pas du tout!!!

  3. Takkou dit :

    Rebonjour à toi p’titbeurre : je ne me rappelle plus qui l’a dit mais la blogosphere tunisienne est à l’image de la societe tunisienne : bordelique à volonté. Ne sois pas trop choquée. Juste, donnes un coup de tamis pour separer le gros du fin…

  4. zabadi dit :

    takkou,
    quel plaisir de te retrouver sur mon blog; je prendrai en considération ton précieux conseil, tu as sans doute raison, mais je refuse de me dire que c’est comme ça et ça ne peut pas être autrement, car vois tu la socièté tunisienne c’est toi, moi et les autres et si certains s’acharnent à enlaidire notre environnement sociale, alors toi, moi et les autres devons réagir.

Laisser un commentaire