• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 mai 2007

Archive pour 27 mai 2007

Ma mère, elle est Bac + 20

Dimanche 27 mai 2007

C’est avec cette boutade que mes enfants parlent de moi avec leurs amis.

Lorsque j’ai eu mon bac au siècle dernier, il y a de cela quelques 25 ans, j’avais dû interrompre mes études universitaires alors que je commençais à peine ma deuxième année de fac. J’avais pensé à l’epoque que c’était pour la bonne cause: l’élu de mon coeur de cette époque et qui était devenu mon cher mari devait partir travailler au pays du Nil Masr Omm Eddonya , arrêter mes études faisait partie de toutes les concessions que j’ai dû faire pour épouser celui que mon coeur avait choisi… Mais je n’ai jamais pu vraiment les abandonner, les études me manquaient trop et je ne me sentais plus du tout la même, j’étais une femme au foyer avec un Si Sayed à la maison, mais dans ma tête j’étais restée cette fille curieuse d’apprendre et de découvrir, j’étais rebelle dans mes idées et ma façon de concevoir ma vie. Et faute de vivre la réalité telle que je l’aurais voulue, j’ai commencé à réver dans ma tête tout ce que je ne pouvais réaliser. J’ai continué à entretenir mon intellect et mon âme rêveuse m’a été d’un grand secours; Puis arriva mon premier bébé, mon mec à moi, et je me suis retrouvée à le materner, ce fût pour moi le plus beau des apprentissages,  fait de maladresses, de craintes, de doutes… mais surtout surtout de beaucoup, énormément d’amour. Puis arrive le temps du retour définitif, c’était pour moi retrouver une partie de moi la plus belle partie de moi. Mon mec mis à la maternelle je repris le chemin de la Fac 8 ans après; Bien sûr mes copains de promo avait déjà terminé leurs études. Certains faisaient même leurs thèses à l’etranger, d’autres travaillaient déjà et moi je repris les bancs de la fac. Je reussis avec brio ma 2ème année et mes profs étaient contents de me retrouver, ayant été déjà une brillante étudiante et l’épisode de mon mariage était resté dans les anales de l’institut du fait de tout le bruit que ça avait fait à l’époque.

A peine je commençais ma 3ème année, je tombe enceinte de mon deuxième bébé, mon autre mec adoré. Et encore une fois j’ai dû interrompre mes études pour m’occuper de mon bébé et je l’ai fait avec le même amour et sans regret aucun. Pour moi les enfants ont la priorité sur tout, à  partir du moment où on a décide de les avoir; et moi ce bébé je l’ai voulu et j’ai souvent prié pour. Et passement les années et passe le vent, l’orage et les tempêtes. Et puis tout s’arrête et une partie de ta vie est désormais derrière toi. Alors j’ai décide de reprendre là où je me suis arrêtée à la  précédente escale de ma vie estudiantine. 12 ans après je reprend les études. Entre temps ma fac a changé de lieu mais j’ai retrouvé mes profs, j’ai retrouvé des amis de promo qui sont devenus des profs. Mais le plus drôle c’était quand les étudiants croyaient que j’étais leur enseignante lorsque au début j’attendais dans la salle de classe seule. Et cette fois j’ai terminé mes deux années et eu enfin ma maîtrise et encore je fus la lauréate de ma Fac. Et comme mon fils ainé a lui même eu son bac la même année, nous avons donné une grande fête autour de la picine de mes parents avec la 3aweda et tout ce qui s’en suit. Et voilà pourquoi mon fils me présentant à ses amis, il  leurs dit: Voici ma mère, elle es BAC PLUS 20